Chargement
0%

Jean
CARQUEFOU (44470)


J’y pensais, façon rêve, rien de formalisé, plutôt un constat ; bon nombre d’événements, d’actions, de propos, me titillaient, me gênaient, me choquaient, me révoltaient parfois. Alors j’imaginais une autre voie, genre : que ferais-je si j’en avais la possibilité, le temps, si je n’étais pas seul. Mais sans aller plus loin, car j’avais un sentiment d’utopie, une impression de combat contre des moulins à vent. Et puis, France Inter est passé par là un matin de la fin mars, et là j’ai compris que cela était possible, et qu’il fallait y aller, maintenant.

Comme il est courant de le dire, je ne suis plus un lapereau de 3 semaines. Depuis que j’ai ce droit, j’ai presque toujours voté, c’est important. Droits et devoirs vont de paire. J’ai connu les votes utiles, les votes « républicains », les choix par défaut, les promesses non tenues, les retournements de veste, et j’en passe, mais j’ai voté aussi souvent que possible. Aujourd’hui je veux autre chose. Pourquoi ?

Parce qu’il m’est devenu nécessaire, voire vital de ne plus voter par défaut ou voter soi-disant « utile ».

Parce nos représentants seront issus du terrain et non d’organismes politiques ou d’écoles de formatage de nos dirigeants.

Parce que les lobbies auront moins d’emprises sur nous

Parce que nous voulons faire avancer honnêtement nos idées, nos projets.

Parce que les bonnes, comme les mauvaises idées ne viennent pas forcément toujours de « l’autre » et qu’un adversaire n’est pas forcément un ennemi.

Parce qu’il est maintenant vital de composer, recomposer, adapter notre mode de vie. Parce que les sujets de réflexion ne manquent pas.

Parce qu’un homme (au sens humain du terme) ne doit pas être le propriétaire du pouvoir, parce qu’il doit rendre compte, parce qu’une promesse doit être tenue

Parce que se lancer dans une campagne, diriger un pays ne consiste pas à dénigrer systématiquement les gens qui ne pensent pas comme vous.

Nous avons tout à gagner à proposer une alternative, une autre voie, une autre voix, à ne pas être et rester dans le moule de nos dirigeants séculaires.

Et pour tout cela, j’aimerai apporter ma goutte d’eau, comme je m’y emploie dans le monde associatif depuis plusieurs années.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

Modifier ma candidature