Chargement
0%

Daniel
Saint-Georges lès Baillargeaux (86130)


J'ai voté la première fois à l'occasion des élections présidentielles de 1974. La mort de Georges Pompidou avait ouvert l'intérim à Alain Poher, en tant que Président du Sénat puis à de nouvelles élections. Je venais d'avoir mes 21 ans et l'événement était tellement important à mes yeux que j'ai parcouru plus de 1600 km en train en pour venir voter à Poitiers car j'accomplissais, à cette époque, mon service militaire en Allemagne. Et oui en 1974, la majorité était encore à 21 ans et le service militaire était obligatoire.

Jamais, je n'aurai pu imaginer louper cet acte qui, au-delà de l'exercice démocratique, faisait de vous un "vrai citoyen", celui qui a son mot à dire dans la vie politique de son pays.

Après cet acte fondateur, initiatique, ce fût plus de 40 ans de participation à toutes les élections locales, nationales, européennes, sans en louper une, trop sûr de mon pouvoir politique par le suffrage universel, trop sûr de ma responsabilité face aux enjeux démocratiques.

Pendant cette longue période, la machine bien huilée du vote, de la démocratie, de la voix du peuple s'est grippée ; d'abord avec la ratification du traité de Lisbonne malgré le refus du peuple suivi par les promesses non tenues de plus en plus nombreuses et surtout de plus en plus visibles, pour finir par un blocage complet qui m'a conduit à dire comme Octave Mirbeau : "Donc, rentre chez toi, bonhomme, et fais la grève du suffrage universel. Tu n'as rien à y perdre, je t'en réponds."

Et puis, ce fût la rencontre avec l'équipe de #MAVOIX La Rochelle sur le marché du dimanche à La Pallice et, là, je me suis dit que je pouvais redevenir le "vrai citoyens" que je croyais être en 1974 mais en beaucoup mieux, en pleine conscience et dans un grand projet collectif.

Aujourd'hui, je suis sûr que seule une révolution de la vie politique, telle que #MAVOIX est l'une des formes expérimentales, permettra de construire une société équitable, solidaire, coopérative et intelligente.

Aujourd'hui, j'ai du temps disponible, de la conviction à partager, de l'envie de faire à mettre au service du collectif et du projet, voilà pourquoi je me suis d'abord engagé dans le collectif #MAVOIX Poitiers et que maintenant je présente ma candidature pour le tirage au sort.

Modifier ma candidature