Chargement
0%

Marie-Laure
Toul (54200)


Je suis persuadée que nous sommes arrivés à une étape où seule la coopération dans un esprit de sagesse et d’humanisme, est porteuse de solutions. Nous sommes de plus en plus à réfléchir, encourager et créer une dynamique à partir d’une vision d’ensemble propre à soutenir, encourager, fédérer dans une vision holistique et non plus basée sur la course au profit, la compétitivité et la peur.
Nous devons réinventer la démocratie pour qu’elle soit au service de tous. Nos sociétés sont arrivées à la limite de la technocratie, des politiques de peur et de manipulation, d’affaiblissement de la citoyenneté, d’appauvrissement du plus grand nombre au profit de quelques-uns, de la suprématie des lobbys et des multinationales aux dépens des Etats, des citoyens et de l’environnement, du manque de créativité économique et de l’agonie d’une vraie culture de terrain. Je crois à la bonté de l’homme et ouvre cependant les yeux sur l’absence de sagesse et l’ambition dévorante de certains de nos politiques, de leur soumission aux pressions ultralibérales, à une compétition aliénante inculquée dès le plus jeune âge, conditions incontournables d’une réussite qui n’a plus de raison que pécuniaire, matérialiste dans le plus mauvais sens du terme. Il y a fort à faire, encore, et il est nécessaire que l’intelligence collective, organique, consciente et bienfaisante, fasse plus que faire entendre sa voix et participe des décisions aux plus hauts niveaux, de manière intègre, véritablement démocratique !
En tant que personne et citoyenne, depuis plus de 40 ans, je m’interroge sur ce qui amènera chacun d’entre nous, à vivre mieux, vivre solidaire, vivre dignement, ce qui portera une nouvelle conscience écologique, développera un nouvel élan culturel et artistique. Comment pouvons-nous soutenir le développement d’entreprises, d’associations et de collectivités, nourricières, inspirées, singulières, éthiques, autogouvernées, favorisant la plénitude et la maturité de tous, chacun apportant sa lucidité, sa force et sa créativité, et surtout, sa bienveillance ? Etre la voix de ceux (nous) qui portent cette aspiration et cette nécessité démocratique est un défi et une opportunité d’être fidèle à moi-même et de réaliser cette intégrité, notre humanité. Passer du « on » au nous !

Modifier ma candidature